Cyclics

Dans une ville du 22ème siècle, les Time masters se joignent aux Anges et aux Démons. Ensemble, ils voyagent dans le passé pour changer leur destin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au rythme des coups... [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Kenz
Capitaine des TM Heaven
Capitaine des TM Heaven
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 31
Localisation : En train de bosser, et oui, il en faut.

MessageSujet: Au rythme des coups... [libre]   Dim 20 Juin - 15:16

Depuis sa passerelle, Ethan regardait rêveusement le combat qui se déroulait avec rage quelques mètres plus bas, sous les cris, les vivats, les sifflets et les quolibets de la foule massée autour. Ce genre de combats, totalement illégaux où tout était permit, étaient particulièrement prisés, et les sommes qui circulaient pour tel ou tel combattant auraient donné le tournis à n'importe que créancier qui se respecte. Ethan ne participait pas aux paris, il se contentait d'observer tout cela d'un œil mi fasciné, mi totalement dépassé. Il avait du mal à comprendre comment on pouvait jubiler à observer quelqu'un prendre de coups, hurler de joie en voyant l'un des deux prendre un coup plus sérieux qu'un autre, cracher du sang... Toute cette allégresse le dépassait totalement, et en même temps, il a trouvait incroyable. Oui, il se retrouvait dans le même état contemplatif qu'un enfant qui regarde les allées et venue incessantes de fourmis qu'il regarde pour la première fois.

Au bout d'un moment, alors que le combat se terminait par l'inconscience de l'un des protagonistes à la surprise générale, celui qui venait de chuter était plus grand, et plus large d'au moins dix centimètres que son opposant, Ethan détourna le regard et détailla le reste de l'assemblée. Dans un coin, un type sniffait son rail, se tapotait les narines pour ne pas en perdre une miette, là bas un homme échangeait une mallette contre une grosse liasse de billets qui disparut aussi sec à l'intérieur d'une veste... Ce n'était pas uniquement pour les combats que ces lieux étaient très prisés. C'était également parce qu'il pouvait se faire plein d'actions, et autres transactions théoriquement illégales dans l'indifférence générale. Et c'était pour cela qu'Ethan était présent.
Certains rapports établissaient qu'il y avait beaucoup de membres du camp adverse qui allaient et venaient dans ce lieu, ainsi, Ethan avait cru bon de venir observer ce qu'il se faisait par ici. Il n'était pas le seul, il y avait une dizaine de ses hommes qui se mêlaient à la foule, laissaient traîner leurs oreilles et leurs yeux. Le jeune homme, quant à lui, restait en haut pour garder une vision d'ensemble, et être prêt à intervenir au moindre signal.

Un gémissement étouffé lui fit tourner la tête... Et la remettre où elle était tout de suite. Une jeune femme était venue apporter la récompense du guerrier, moyennant quelques espèces sonnantes et trébuchantes, ca va de soi. Ethan n'était pas spécialement choqué ou gêné, il estimait juste que ca ne le regardait pas, contrairement à certains qui ne se gênaient pas pour se rincer l'œil, et bien comme il faut.

Wayra s'approcha de lui à tire d'ailes. D'en bas, on aurait pu dire que ce n'était qu'une chauve souris un peu étrange. Il volait tellement vite qu'on ne pouvait pas fixer une image précise. A sa manière de voler, Ethan comprit qu'il n'y avait rien de grave de son côté non plus. Il tendit la main, et le dragon s'engouffra dans sa manche, s'enroula autour de son bras et remonta jusqu'à attendre le petit nid douillet de la poche intérieure contre son cœur. Il le sentait s'enrouler autour de lui même, se blottir tranquillement. Étant un lézard, il savait également qu'il ne lui faudrait pas plus d'une minute pour s'endormir. Il sourit légèrement et reporta son attention sur la foule en bas.
Un nouveau combat commençait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au rythme des coups... [libre]   Lun 26 Juil - 15:37

Mizana marchait dans la rue complétement paumé. Elle n'avais aucun endroit où dormir, elle a faim, et elle a besoin de se défouler....Cela fais maintenant un mois qu'elle n'a pas vu de démon, un mois où elle a remonté le temps à cause de cet montre bizarre qui s'est cassé après qu'elle est voyagé à travers le temps jusqu'au années 80....Elle prend sa douche dans des vieux lac toute sale et tout et maintenant, regardez dans quel état elle se trouve: tout sale, ses cheveux mal coiffé et ses vêtement un peu déchiré...Elle dors sur les banc des parc public, même si il pleut ou qu'il fais froid, et maintenant elle marche dans les bas quartier ne sachant pas où elle va. Elle marche penchait vers l'avant en laissant ses bras bouger de gauche à droite comme si elle n'a plus d'os.

Puis, elle arriva devant un vieux hangar. Elle y entra par curiosité car elle entendait du bruit....?! Un Fight Club!! Ça exister déjà ça à cet époque? A croire que les gens ne savent pas quoi faire de leur activité....Mais, une minute! Un Fight Club, c'est là où on se bat et où on gagne de l'argent avec des paris et tout? Parfait! Mizana voulait se défouler un peu et avoir un peu d'argent.....Elle alla vers l'arène pour commencer son combat!

Son adversaire est un gros costaud tout musclé...mais qui dis plus musclé dis pas de cervelle! Bon, faut qu'elle se concentre sur le combat...Pas la peine d'utiliser le Datenshi no Hono, ce gros tas de muscle n'en vaut pas la peine....surtout qu'il a des poing américaine sur lui...

Le combat commence! L'adversaire fonce vers Mizana pour lui donner un puissant coup de poing droit avec ses gant américain mais Mizana, avantagé par sa souplesse, pu esquive en penchant son dos vers l'arrière. Elle pris ensuite le bras droit du type et se glisse entre les deux jambe écarter de monsieur muscle, ce qui lui fais tomber après un salto rapide et le voila au sol. Mizana profita de sauter sur son ventre et de lui faire un cours de claquette. Le pauvre, il dois souffrir là...Elle termina ensuite par un saut et, dans les airs, elle pointe son coude vers le ventre de l'adversaire et, à son atterrissage, brise un os de son estomac. Et bein ,maintenant elle se sent mieux et salue la foule qui est en délire...Elle attend de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Kenz
Capitaine des TM Heaven
Capitaine des TM Heaven
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 31
Localisation : En train de bosser, et oui, il en faut.

MessageSujet: Re: Au rythme des coups... [libre]   Mar 27 Juil - 8:38

Ethan en était à se dire que bientôt, il allait finir par camper ici. Ca faisait quatre bonnes heures qu'il était là, et il n'y avait rien, vraiment rien d'intéressant à voir ou capturer, si ce n'était qu'une prostituée avait réussi le miracle douteux de se trouver, et épuiser dix clients en environ trois quarts d'heure. Il semblait que la principale intéressée devait être inépuisable pour être aussi efficace. Maintenant, les clients en question étaient assis un peu partout dans la salle, débraillés, certains encore à moitié déshabillés. Il y en avait un, juste à côté, les yeux vides et la bave aux lèvres.
Avec l'étrange sentiment de rater quelque chose, il sortit une sucette de sa poche et la porta à ses lèvres après l'avoir déballée. Réfléchissant toujours, il fixa le client, la prostituée qui aguichait ouvertement, et pour cause, une victime potentielle. Victime... yeux vitreux...inépuisable.... Subitement, la lumière fut dans son esprit, et il se donna même une tape sur le front en se maudissant pour avoir été si con. Immédiatement, il alluma son oreillette, tout en réfléchissant à qui était présent le plus près d'elle, elle qui chevauchait déjà son nouveau coup. Il réfléchissait, et soudain, la lumière fut. Pas besoin de chercher, le type dont il cherchait le nom était également le type qu'elle chevauchait. Tout de suite, il se sentit... agacé? Ils étaient en mission, et voilà qu'un de ses subordonnés se mettait à copuler avec une succube, reconnaissez qu'il y a de quoi être énervé tout de même. Il descendit la passerelle, et se jeta dans la foule. Tout de suite, une nausée le prit, en même temps que son agacement allait en croissant. Il détestait les foules, il avait toujours une impression de souillure, de morbide saleté.
Histoire de se préserver une oasis de tranquillité, il fendit la foule et passa au milieu du nouveau combat. Pressé qu'il était, il passa sans trop le voir entre le deux protagonistes, esquiva sans trop de mal les coups qu'ils s'échangeaient et qu'il aurait pu recevoir, et repartir en apnée humaine. Enfin, il finit par atteindre la succube, mais avant, il avait pris soin de prévenir ses autres subordonnés de la situation présente. Ethan était énervé, et ca se sentait. L'air autour de lui était purement glacial. A deux centimètres de sa peau, on avoisinait les deux degrés. Et cette fois ci, il n'y avait pas de Méphisto pour réchauffer l'ambiance.
Enfin, il atteignit sa cible, et posa sa main sur son épaule. Immédiatement, elle se couvrit de givre, givre qui progressa sur le reste du corps. Pour l'instant, ce n'était que superficiel, mais il avait bien l'intention de la glacer sur place.
Mais malheureusement, elle parvint à se dégager. Elle avait emmagasiné l'énergie de dix personnes dans la soirée, pas étonnant, mais tout de même très agaçant. Avant qu'il ne puisse réagir, elle était déjà partie dans la foule, et lui se mit à sa poursuite, jouant des coudes pour avancer comme il le pouvait. Il repassa à côté des combattants, et en la voyant se glisser entre les gens comme un serpent, il finit par se dire qu'il n'y arriverait pas comme ca. Il porta sa main à son oreillette.

-A TERRE! Cria-t-il d'un ton qui ne tolérait aucune contradiction à ses subordonnés.

La seconde qui suivit, il laissa le froid qui l'habitait sortir enfin de son corps, ce qui produisit, avec la pression, une véritable onde de choc glacée qui renversa tout le monde, succube comprise. A la fin, Ethan était le seul debout dans la pièce, Wayra voletant à côté de lui, réveillé par tant d'agitation. Il reporta sa main à son oreillette.

-Faites attention, il y en a d'autres qui risque d'attaquer.

Les neufs de ses subordonnés restants s'étaient déjà relevés, s'étant jeté au sol en l'entendant, et avaient entreprit d'immobiliser la démone. Il eut à peine le temps de terminer sa phrase que son petit dragon poussa un cri d'avertissement, et il se retourna, juste à temps pour voir quelqu'un tenter de le tuer avec une barre en fer. Quelqu'un qu'il gela sur place sans chercher plus loin. Ce faisant, il écrasa le pied de la personne à côté de lui, une jeune fille avec un collier doré visiblement.

-Désolé, je ne vous ait pas fait mal?

Il surveillait la pièce. Vu comme il s'était fait remarquer, il y avait de grandes chances pour qu'il soit prit pour cible, et c'était ce qu'il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au rythme des coups... [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au rythme des coups... [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour en finir avec les coups d'État en Haiti...
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Les trois coups d'etat, le "manje ranje de lespwa" pour le deuxie
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cyclics :: 1980 :: Bas Quartiers :: Fight Club ( Vieux Hangar )-
Sauter vers: