Cyclics

Dans une ville du 22ème siècle, les Time masters se joignent aux Anges et aux Démons. Ensemble, ils voyagent dans le passé pour changer leur destin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zizi est dans la place...[FINISHED]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hezean Naryll
Time Master Heaven
Time Master Heaven
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 27
Localisation : Nowhere and Everywhere!

MessageSujet: Zizi est dans la place...[FINISHED]   Dim 6 Juin - 20:57

~°Toi, là !°~


Nom: Naryll
Prénom: Hezean (prononcer Hézianne)
Surnom : Hez, Zian, Zizi...
Age : 19 ans
Race : Humaine Sacrifiée
Team : TM Heaven
Métier : Etudiante en Art Lyrique


~°Description Physique et Morale°~


Description Physique : Vous a-t-on déjà parlé de la neige ? L’ombre de la neige n’est pas grise, elle est bleue…C’est ainsi qu’aime se décrire Zizi depuis quelques temps…comme l’ombre d’un flocon de glace qui vient s’entasser sur un autre pour survivre encore un peu…Et puis il parait que le froid ça conserve mieux ! Enfin passons aux détails. Elle a de longs cheveux d’une couleur qui –rassurez-vous- n’est pas naturelle –ça aurait pu mais non- puisqu’elle est bleue ! Un bleue clair, pas pâle, mais pas sombre non plus. Très longs les cheveux puisque quand elle ne les attache pas ils tombent au niveau de ses genoux. Généralement elle les attache en couette haute, laissant les mèches trop courte encadrer son visage, lui donnant un air plus jeune, plus innocent, plus timide aussi parfois…Elle a de grand yeux bleus, quasi inexpressifs, puisqu’elle à longtemps du oublier qu’elle avait des yeux comme tout le monde…donc la faire parler avec les yeux est assez difficile…Sa peau est blanche, même si il lui arrive d’avoir quelque couleur lorsqu’elle se met au soleil ; du rouge le plus souvent, car elle ne prend la peine de se badigeonner de crème avant de s’y exposer…Enfin c’est un détail inutile ça. Sa peau est donc généralement blanche, mais elle est très douce, une peau de pèche, une peau d’enfant…comme si même son corps refusait de grandir…Elle fait plus jeune que ses 19ans, mais elle vit, de toutes manière qui pourrait bien le lui reprocher…à l’école, elle fait partie des élèves « en difficultés, avec soucis de santé assez importants » pour qu’on chuchote dans son dos et qu’on la mette de coté de peur de la cassez. Zizi est très fragile, en apparence surtout, ça fais trois ans, qu’elle commence à profiter de la vie pour de vrai…on ne va tout de même pas le lui reprocher non ?
Pour une fille, Zizi est assez grande, puisqu’elle mesure 1m70 et qu’elle est souvent perché sur des talons hauts qui lui donnent dix centimètres de plus que sa taille réelle. Souvent vêtue de blanc, parce que c’est une couleur qui lui va bien, et qui va bien avec le bleu, lui donnant l’air d’un ange…Elle ne porte pas de bijoux, puisque depuis toute petite, elle fait une allergie assez importante à l’argent…ses parents on décider de ne jamais l’y habituer, et elle n’est pas comme toutes ses filles qui font « cling, cling » dès qu’elles bougent un peu la tête. Elle aime les robes, les jupes, les rubans…malgré ses différences elle reste une fille ! Une fille un peu trop « spaghettis » puisqu’elle est assez fine, trop fine, mais pas encore maigre –elle ne pèse que 50 petits kilos pour 1m70- et grande en plus…elle a des courbes où il faut, mais pas assez au niveau poitrine à son plus grand désarroi. Un tout petit bonnet B…mais bon on fait avec ce que l’on a, c’est déjà beau qu’elle puisse encore marcher sur le fil de la Vie.
Voir Zizi sourire n’est pas rare, la voir rire c’est une autre histoire. Elle parle beaucoup avec les mains, et ceux qui l’on connue avant se réjouisse de pouvoir entendre sa voix. Une voix timide, légère comme une fraiche brise estivale, très basse…la voix d’une enfant. Ah oui ! Vous ne verrez jamais Zizi sans son mp3, la musique c’est sa vie, c’est une passion pour elle depuis 3 ans maintenant…

Zizi est donc une jeune fille à peu près normale...elle se garde bien de dire qu'elle pourrait ne pas l'être.


Description Morale : Alors voila un sujet un peu plus compliqué. Zizi n’est pas bavarde, et donc très avare de renseignements sur sa petite personne…la décrire moralement va être assez difficile, mais on va essayer.
La jeune fille était jusqu’à il y a trois ans, désintéressée de tout. Depuis peu elle s’intéresse à la musique ! Elle ne vit vraiment que lorsqu’elle à un micro à la main, ou bien un instrument de musique ! Ses parents n’en reviennent toujours pas, les médecins qui la suivaient non plus…Un miracle. Zizi ne leur dis pas le contraire, ses pauvres parents sont déjà bien heureux de voir leur fille vivre et non plus survivre comme ça a été le cas pendant 15 ans…
Tout l’intéresse, le moindre son, la moindre couleur ! Elle donne souvent l’impression d’être quelqu’un qui découvre tout…et en fait, entre nous ce n’est pas une impression. C’est facile, peut-être même trop de la convaincre de faire quelque chose, puisqu’il suffit de lui promettre de lui montrer ou de lui faire entendre une chose magnifique. Elle regarderait pendant des heures, une feuille secouée par un souffle d’air, elle parlerait pendant des heures, de la beauté d’un rayon de soleil qui permet de voir danser la poussière sous ses yeux. Mais personne n’a le temps de l’écouter dans son école, à part son psy…qu’elle n’aime pas spécialement, et ses docteurs qui la voient quand même une fois par mois, pour être surs qu’il n’y a pas de rechute fatale qui pointe le bout de son glacé. De ce fait, Zizi est assez marginale, elle a très peu d’amis, est assez solitaire, puisqu’elle ne se passionne pas pour le beaux gosses de la classe…quoique…elle est capable d’aller voir un parfait inconnu pour lui dire « tu es très beau toi » avant de tourner les talons et de reprendre le fil de sa vie bizarre.
Zizi est une jeune fille assez douce quand même, la violence ne lui va pas, mais il ne faut pas la pousser à bout non plus…depuis quelques temps, le proverbe « briser les tympans » est trop vrai avec elle. « Méfiez-vous de l’eau qui dort » aussi lui conviendrait très bien. Elle n’est donc pas violente tant qu’on ne la cherche pas trop ! Elle n’est pas rancunière pour un sous, vous pouvez bien lui faire les pire vacheries, que le lendemain, elle viendrait vous faire la bise en souriant. Mais comme tout le monde, il y parfois des choses qu’elle à du mal à pardonner…et dans ses cas là, elle a une imagination débordante ! Mieux vaut donc éviter d’être celui à qui appartient l’arrête qui reste coincée dans sa gorge ! Ca pourrait faire très mal ! Pour ses rares amis, Zizi est une perle, elle se couperait le bras si ça pouvait les aider. Mais comme elle en a très peu, son corps est encore entier.
Elle a parfois ses moments de déprime, qui souvent marche avec la Lune ! Nouvelle Lune, elle broie du noir, Demi Lune, elle saute d’étoiles en étoiles, nourrissant des rêves qu’elle sait irréalisable pour elle, Pleine Lune, elle se sentirait capable de soulever des montagnes…de plumes ! Pendant ses période noires, qui durent donc trois bon jours, elle se sent inutile, faible, préférerait mourir, et ses larmes salées ont un gout amer sur sa langue, parce qu’elle se dit que sa vie n’a aucun sens.
Zizi est une fille assez spéciale…vous l’aurez donc compris. Elle se plait à se décrire ainsi : « Je suis l’ombre de la Neige, qui tombe sur ton cœur, cette douce froideur qui va geler tes heures ».



~°Histoire°~


C’était par un hiver froid que toute l’histoire commença.

♬♪♫ C’est l’histoire de la vie ♬♪♫


En ce jour du 23 décembre 2135, du calendrier d’Azeroth…c’était la débandade dans l’aile « maternité » de l’hôpital. Il était une heure du matin, et la jeune –puisqu’elle n’avait que 22 ans- Anyss Naryll allait mettre au monde les deux enfants qu’elle portait. N’ayant pu voir les écographies, qui avait pourtant fait pleurer de joie son mari –Nethan Naryll- parce que cette jeune femme était atteinte de cécité, elle n’avait qu’une hâte, c’était de tenir ses enfants dans ses bras.
Anyss poussa un cri de douleur, tandis qu’elle brisait la main de son mari. Son médecin lui donnait les instructions pour que ses enfants puissent naître sans problèmes ! Le premier pointa, non pas le bout de son nez, mais ses petits doigts de pieds. Première complication…une enfant peut naître tête la première ou bien les fesses en avant…mais par les pieds, ce n’est pas bon. Le médecin aboya des ordres aux infirmières…il fallait aider l’enfant à sortir avant qu’il ne soit trop tard…après de longues minutes qui semblèrent être des heures, le docteur cueillit l’enfant dans ses mains. Un garçon, un beau garçon. Qui poussa un grand cri, pour montrer qu’il était vivant…Puis le confia à une infirmière avant de reprendre.

-Courage Anyss…maintenant il faut mettre un monde le second…Vous pouvez le faire !


Et la torture recommença pour la pauvre femme…sauf que le petit dernier ne semblait pas être d’accord pour vivre…il se présenta normalement mais…bleu…l’enfant était bleu !!! Manque d’oxygène, étouffement avec le cordon ombilical. Le docteur cette fois attrapa le ciseau avec lequel il avait séparé le premier de sa mère, et coupa net le cordon. Puis il s’éloigna des parent et allongea l’enfant sur le ventre et appuya dans son dos à divers endroits…et enfant elle poussa son cri. Oui c’était une fille. Un cri faible, un peu rocailleux, mais un cri tout de même.
Les deux furent présentés aux parents. Anyss avait déjà choisit les prénom, en accord avec son mari : le garçon s’appellerait Enean et la fille Hezean. Puis la petite fille fut placer en couveuse…pour une raison que le docteur ne préféra pas dire aux parents, peu de temps après sa naissance elle avait fait un arrêt cardiaque et il avait été très difficile de la ramener. Et pour ne pas inquiéter les heureux parents, les deux furent placés en couveuse.
Quelques jours après, pourtant tous deux furent mis dans la chambre de la maman. Et Anyss allaitait calmement son fils lorsqu’une infirmière entra. Elle fronça les sourcils en s’approchant du berceau de la petite.

-C’est une enfant très calme n’est-ce pas ?
-Oh oui, elle ne pleure jamais…
-Jamais ?!
-Non…pas une seule fois…c’est parfois même embêtant pour moi…puisque je ne peux la voir…
-En effet…ça n’est pas facile pour vous…

L’infirmière posa de nouveau ses yeux sur l’enfant en larmes dans son berceau. Elle pleurant, son petit corps agités de tremblements, son visage aussi rouge qu’une tomate trop mure….elle pleurait à en recracher ses poumons…mais aucun son de sortait de sa bouche. Par la suite, il fut diagnostiquer que l’enfant avait un problème au niveau des cordes vocales, et elle fut opérer assez rapidement pour arranger le problème. Elle pleura de nouveau des le lendemain. Mais la liste de problèmes ne faisait que commencer. Quelques mois seulement après le retour à la maison, Nethan remarqua que si son fils suivait de temps autre les mouvements, ou attrapait parfois de doigts de son père en buvant son biberon…sa fille elle, avait le regard fixe, malgré sa magnifique couleur bleu…Et il l’amena donc à l’hôpital pour un contrôle de routine. Enean grandissait très bien, mais en effet la petite semblait quelques peu en retard. Il n’y avait pas de réponse lors de l’examen oculaire. Au contrôle suivant, le verdict tomba, au grand désespoir d’Anyss, sa fille était aveugle. Elle s’en rendit même malade, certaine qu’elle avait transmit sa cécité à sa fille…puis avec l’appui de son mari, elle se reprit. Et tout le monde continua à vivre.
Les années passèrent, les enfants fêtaient leurs quatre ans. Enean, était un vrai moulin à paroles, et Hezean elle, ne disait pas un mot. Pas même un papa ou un « j’ai faim ». Il fallait souvent être à coter d’elle et crier pour qu’elle daigne répondre. Nouvel examen, et nouveau bilan. A croire que le destin s’acharnait sur cet enfant.

-Elle perd peu à peu l’ouïe…et un enfant qui n’entend pas ne peut pas parler…
-Est-ce que ça peut s’arranger docteur ?
-Je ne peux rien dire…c’est un cas assez rare…une enfant avec autant de pathologie à long terme…avec des opérations, plus tard, elle pourra entendre et parler…mais pour la vue, je ne peux rien faire…


C’est le cœur gros que tout le monde rentra à la maison. La seule bonne nouvelle c’est qu’il y avait quand même un moyen de communiquer avec cette enfant, en traçant les lettres dans la paume de sa main. C’était long, mais au moins elle ne se sentait pas délaissée. Elle ne pouvait pas aller à l’école, ne pouvait pas jouer comme les autres enfants…Elle lisait des livres en braille, puisqu’elle ne pouvait faire que ça de ses journées. Au bout d’un moment ça pouvait être lassant on ? Mais non, quand on ne voit pas, quand on n’entend pas et quand on ne parle pas, l’imaginaire est notre meilleur ami ! Ainsi elle glissait ses doigts sur les lignes de brailles et s’imaginait un monde lumineux plein de couleurs et de bruits, de rire et de chanson…Parfois elle prenait un crayon une feuille, et d’une écriture maladroite écrivait des mots… « Chanson », « rire », « paysage » suivit d’un « j’aime ». Et lorsque sa mère voyait ça, elle pleurait en se disant que sa fille ne serait jamais heureuse ! Alors poussé par l’instinct, la gamine lâchait son livre, et tâtonnait l’espace jusqu’à sa mère avant de se blottir dans ses bras. Elle laissait couler ses larmes silencieuses, seule marque de sa tristesse ou de sa détresse. Elle était très proche de son frère, qui la protégeait, même dans son sommeil, en refusant de dormir dans un autre lit que celui d’Hezean.
Une nouvelle volée d’années qui passe et des nouveaux ennuis. Et un jour, Enean qui se met à crier.

-Maman, Papa !!!! Zizi a des bleus partout sur le corps, et a dit qu’elle avait mal !!! criait-il en brandissant la feuille de papier sous le nez de son père.

Allant constater l’ampleur des dégâts, ils s’aperçurent que c’était vrai. Et en volant prendre sa fille dans bras, il s’aperçu qu’elle lâcha un cri silencieux, les larmes roulant sur ses joues. Pas moyens de la toucher, alors ils appelèrent le docteur, qui vint sur place assez rapidement.

-Vous ne frapper pas vôtre fille n’est-ce pas ?
-Bien sur que non ! C’est horrible ce que vous dites là…sanglota Anyss
-Il faut qu’elle aille à l’hôpital…j’ai bien peur qu’elle ne doit y rester aussi…


Une fois à l’hôpital, la petite ayant enfin accepté de quitter les bras de sa mère, fut emportée par le docteur. En revenant quelques heures plus tard…le visage du médecin était fermé.

-Le squelette de votre fille est en piteux état…
-Que voulez vous dire ?
-La maladie des os de verre, vous en avez entendu parler ?


Le silence empli la pièce…Hezean c’était endormie, dans son capitonnée, pour être sur qu’elle ne se cogne pas.

-C’est une sorte de cancer des os, assez rare…le moindre coup provoque de multiples fractures des os.


Les parents étaient effondrés. Comment était-ce possible que leur fille soit si malade…qu’avait-il fait au bon dieu pour mériter tout ses châtiments…
La gamine subit plusieurs opérations pour ressouder les os, pour l’aider à guérir plus vite. Mais elle restait dans son lit, ses yeux inexpressifs fixés sur les murs en face d’elle, qu’elle ne voyait même pas. Elle fini par sombré dans une sorte d’inconscience volontaire…

♬♪♫ Burry my Dreams, Dig up my sorrow Oh Lord, Why? ♬♪♫


Ce fut la dernière pensée d’Hezean, avant de sombrer dans ce que l’on appelle communément le coma. Les médecins ne comprenait pas pourquoi. Il n’y avait eu ni choc trop violent ni…ah si…le frère avait du lui dire, a paume contre paume, qu’elle devait rester à l’hôpital. Et plutôt qu’être un légume que l’on oublie, elle préférait elle aussi oublier la vie. Ou dans son cas…sa survie.
Malgré son coma, son subconscient restait actif, autant que les moniteurs qui surveillaient sa vie, que dans la tête de la gamine de huit ans. Il y avait des tas de couleurs, elle sautait, elle dansait ! Elle jouait même avec des animaux ! Elle entendait son rire, sentait les vibrations de ses cordes vocales…Elle vivait et elle heureuse ! C’était le paradis. Et elle resta dans ce paradis durant 7 longues années, malgré les efforts des médecins pour la ramener, ils n’y parvenaient pas, et avait fini par abandonner. Ses parents venaient pourtant tous les deux jours, son frère parfois, dormait dans la chambre avec elle. Il entrait au lycée, il parlait à sa sœur, comme il l’avait toujours fait, en gravant dans la paume de sa main les lettres de l’alphabet. Et il pleurait…il pleurait sa jumelle si proche et si long de lui…il y avait un vide dans son cœur que personne ne pouvait combler.
Tiens voila que son univers de rêve se teintait de brumes, avant de devenir tout bleu. Où était-elle ? Elle n’avait jamais lu tout cela…Elle se retourna, sentant qu’elle n’était plus seule. Qui donc pouvait bien être dans sa tête. Incapable de parler, elle ne put que le penser….dans son rêve aussi, sa fragilité la rattrapait ?

« Qui est là ? »

La vision changea, elle était au centre d’un cercle de nuage, et cinq statues sculptées dans de différents matériaux étaient autour d’elle.

~Quel est ton souhait le plus cher ?~
« Ce serait ridicule de le dire à des statues…ce n’est qu’un rêve »
~Quel est ton souhait, fragile humaine…~
« Voir, parler, entendre, marcher et courir comme les autres… »
~Ton cœur à parler…~
« Je ne comprends rien… »
~Offres-nous un bout de vie…~
« Prenez, elle ne … »

Elle ne fini jamais sa pensée, elle se sentit basculer en arrière et tombée dans le vide qu’il n’y avait pas jusqu’à maintenant. Il parait quand dans certains rêves quant on meurt, on meurt pour de vrai aussi. Alors elle se laissa tomber, fermant les yeux. La douleur qu’elle ressenti lorsqu’elle toucha le sol, fut violente et rapide…et le noir s’empara d’elle. Sa dernière pensée, fut la dernière phrase d’une chanson, qu’elle avait effleurée du doigt par hasard un jour…

♬♪♫ The decades will seem endless And the treasury of torment will be my bride ♬♪♫


Bip. Bip. Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip. … … …


-Vite dépêchez-vous! On va la perdre!

Les médecins avaient mis dehors Enean…qui tentait de comprendre pourquoi. Il fini par le savoir…en voyant les docteurs la déshabiller pour la choquer. Sa sœur…elle était morte ?! Morte…Il tomba dans les pommes, le choc étant trop dur pour lui.
Quand il ouvrit les yeux, il était allongé sur un canapé bleu, et ses parents étaient là aussi.

-Papa…M’man…Zizi…elle…
-On sait…C’est un miracle…

Le garçon se redressa brusquement, les yeux écarquillés.

-Un miracle ?! Vous l’aimiez donc si peu…ça vous soulage qu’elle soit morte ?
-Mais enfin Enean…qu’est-ce que tu raconte !
-Elle est morte…j’ai vu les docteurs, avec les électrochocs…et…
-Viens avec nous…

Ils l’emmenèrent dans la chambre de sa sœur. Cette dernière tourna la tête lorsqu’ils entrèrent et leur fit un énorme sourire !

-Tu vois…elle est vivante…

Enean n’attendit pas la suite, il se précipita vers elle, et attrapa sa main. Il commença à écrire « je suis heureux… »

-Je…suis…heureux… fit-elle d’une toute petite voix.

Enean releva la tête, encore plus choqué que précédemment.

-Zizi…tu…tu parles ?
-Oui…et je…t’entends…aussi…tu es…mon grand…frère…Néa…

Et il l’attrapa et la serra très fort dans ses bras avant de pleurer, pleurer de joie, parce qu’il n’osait même plus rêver de tout ça. Les bras de sa sœur se refermèrent autour de lui.
Elle sorti de l’hôpital avec l’accord des médecins, qui n’y comprenaient rien non plus. Elle, elle savait qu’elle était guérie grâce à ce rêve étranges, grâce aux « dynastes » -elle ignore pourquoi elle était certaines qu’il fallait les nommer ainsi- mais qu’elle était aussi de ceux qui n’aurait jamais 50 ans…
Et la vie à la maison fut un peu plus joyeuse. Elle demanda à entrer dans une école d’art Lyrique. Le théâtre, le chant…c’était une passion. A coté de ça elle apprenait le piano et le violoncelle, et se débrouillait très bien ! Elle n’avait pas beaucoup de contact avec les gens, et ceux qui l’avait connu enfant se réjouissant pour elle. Elle se fit teindre les cheveux en bleus pour ses 17 ans ! Et son frère suivit la cadence ! La famille était plus soudée que jamais. Pourtant a ses 18 ans elle demande à vivre seule, comme une grande. Ses parents ne le lui refusèrent pas, à condition qu’elle aille bien à ses rendez-vous médicaux chaque mois, et qu’elle ne les laisse pas longtemps sans nouvelles. Néa lui resta dans le foyer familial pour le moment.

Un soir en rentrant de son cours de musique, elle remarque qu’elle n’était pas seule dans son petit appartement.

-Qui est là ?
-Tu es une sacrifiée ?
-Je vous demande pardon ?
-Tu dois nous aider…
-A quoi faire ?
-Sauve le temps…

Et l’être devant elle déploya de grandes ailes de plumes blanches, émerveillant la jeune fille qui jusqu’alors pensant que les anges n’existaient pas. Et cette nuit là elle fit un autre rêve étrange. Dans ce rêve elle avait de drôle de capacités…et le lendemain, elle cherchait à entrer en contact avec ce nom qui lui trottait dans la tête parce que l’ange le lui avait dit : Ethan Kenz.
C’est ainsi qu’elle intégra les Time Master Heaven…avec pour seul objectif défaire les nœuds de la discorde engendrée par le mal…tuant dans l’œuf le serpent noir du désespoir et du Chaos.

~°~ Le ~Paradis~ est simplement la porte~°~ ~°~D’un monde où tout est possible ~°~



~°Autre°~


Arme : Une bouteille de dissolvant ! Les armes à feu…puisqu’elle ne peut regarder les armes blanche que de loin…sauf si les lames ne sont pas constituée d’argent bien entendu…mais dans ce cas là elle sont de médiocre qualité…à ses yeux.
Pouvoir : Psychedelic Color Touch C'est un pouvoir psychique, qui ne fait de degats que physiques. Laissez moi vous expliquer le pouvoir en lui même maintenant. C'est un association de mots et de couleurs. Par exemple si Zizi dit "Blanc comme Neige" et bien la température dans "l'aire de combat" va progressivement baisser jusqu'à ce qu'il se mette à neiger. Bien sur restons logique, je n'ai pas le droit de dire "jaune poussin" et faire pleuvoir tout un tas de petit poussins sur la tête de mes ennemis!! Et plus la combinaison des mots est recherché plus le "sort" est puissant. Une utilisation abusive, a bien sur des effets sur la jeune fille...et comme elle n'a ce "don" que depuis peu de temps, elle ne le maitrise pas encore très bien...donc sa puissance varie pouvant être devastrice ou aussi puissance que la caresse d'une plume...
Animaux/Familiers : Un oiseau, assez spécial. En effet il s’agit d’un phœnix blanc…Cet oiseaux à deux pouvoirs, le premier est sa capacité à faire briller son plumage au point qu'il en devient aveuglant -un effet qui ne dure qu'une petite minute, histoire de laisser à Hezean et ses alliés (si elle en a) le temps de se reprendre ou de prendre la fuite- mais c'est un pouvoir qui ne peut être utilisé qu'une fois par Lune (donc par mois) et un second qui est en fait un chant qui permet à sa maitresse d'oublier la fatigue durant un temps...mais le retour de flamme, lorsqu'il survient n'est pas très agréable. Elle lui donne le doux nom de Morphée.
Spoiler:
 
Code : Validé par Mephisto

~°Vous°~


Prénom/Surnom : Je suis...*appuis sur le buzzer* UNE FOLLE!
Age : 20 balais, et des milliers de tas de poussière ^^
Où avez-vous trouvé le forum? Je l'ai connu il était encore dans le ventre de sa mère...*chuchotement dans l'oreillette* son père?! *regard à Mephisto* ah oui en effet...un beau MÂLE...*toussotement*
Double compte ? Z'êtesmalade? Je fais comment pour faire deux multiplication à trois chiffres en même temps? o_o


Dernière édition par Hezean Naryll le Mar 8 Juin - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Mephisto
Démon Supérieur
Démon Supérieur
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 43
Localisation : Surtout là où il fait sombre...

MessageSujet: Re: Zizi est dans la place...[FINISHED]   Lun 7 Juin - 20:51

Bienvenue à toi, Hezian! Adore ta fiche *mange un biscuit*

-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-


Respectez moi, ou commencez à écrire votre testament... *sourire pervers*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclics.forumactif.org
Hezean Naryll
Time Master Heaven
Time Master Heaven
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 27
Localisation : Nowhere and Everywhere!

MessageSujet: Re: Zizi est dans la place...[FINISHED]   Lun 7 Juin - 21:06

Je suis validée! *sautille* youpi!!!! (appelle moi Zizi si tu veux mais ecris bien mon prénom ><)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia-no-sekkai.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zizi est dans la place...[FINISHED]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zizi est dans la place...[FINISHED]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis dans la place ! [ Lena ]
» (69) Dark Tirak est dans la place...tout baigne!!!
» Calypso est dans la place ✝ Hiboux Box
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Super titine est dans la place

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cyclics :: Généralités :: Présentations :: Présentations Terminées :: Présentations de Time Masters [Team Heaven]-
Sauter vers: